Historique du "Béarn"

 


  Le Groupe de Transport GT 1/34 "BEARN" est créé le 18 octobre 1945 et hérite des traditions du Groupe de Bombardement Moyen GBM 1/34 comprenant la "SAL 14" et la "SAL 18", deux escadrilles de la Grande Guerre.
 En janvier 1946, il est envoyé en Extrême-Orient, afin de renforcer les moyens présents en Indochine. Stationné à Bien-Hoa, il participe d’abord avec 4 C-47 "Dakota" et quelques avions japonais récupérés à ses premières missions. En février 1946, ses premiers JU 52 d’origine allemande et ses AAC1 "Toucan" de fabrication française arrivent. A terme, il reversera ses C-47 au G.M.E.O (Groupe de Marche en Extrême Orient) qui lui même sera dissout à l’arrivée du GT 2/64 "ANJOU ". Ces C-47 seront alors pris en compte par l’Anjou, en complément de dotation.
  En juillet 1947, il change de numérotation pour devenir le GT 1/64. Le 1er juin 1948 il relève, à Bach-Mai, le groupe "Tonkin" dissous puis s'installe provisoirement en novembre 1950 à Tourane, et, en fin février 1951 à Nha-Trang. De là, il participe aux détachements de Saigon, Tourane, Gialam et Vientiane ainsi qu’à toutes les opérations déclenchées par le commandant en chef des troupes en Extrême-Orient, le Général de Lattre de Tassigny. Il participe notamment à l’opération aéroportée Lotus, en novembre 1951, pour l’implantation d’un camp retranché à Hoa-Binh. En fin d’année 1952, les "Toucan" laissent enfin la place aux Douglas C-47B "Dakota", avec lesquels les équipages du "BEARN" continuent leurs missions, notamment de ravitaillement sur le Nord Tonkin et en 1954, ils participent à la bataille de Dien Bien Phu. A la fin de la guerre d’Indochine, il redescend sur le terrain de Saigon "Tan-Son-Nhut", où le groupe est dissout le 31 juillet 1956. Au cours de toute sa campagne  d’Indochine, les membres de 16 équipages sont morts pour la France.
  Le "BEARN" est recréé sur la B.A. 104 du Bourget dès le 1er décembre 1956, où il constitue la 64ème escadre de transport avec le 2/64 "MAINE". Suivent alors de nombreuses missions et lignes régulières sur toute l'Afrique avec ses "Dakota" au nez rouge qui sont remplacés, en avril 1960, par des Nord 2501 "Noratlas". Le "BEARN" et l"ANJOU" seront parmi les dernières unités à mettre en œuvre le "Noratlas".
  En novembre 1967, le "BEARN" quitte la région parisienne pour s'installer à Evreux, où stationne désormais la 64ème escadre de transport. Quelques mois plus tard, lors des événements de mai 1968, ses avions assurent plusieurs lignes régulières pour acheminer le courrier paralysé par les grèves. Cette même année voit sa participation aux opérations au Tchad et en Mauritanie.  Le "BEARN" met aussi en œuvre plusieurs "Noratlas" camouflés, étant chargé avec l'"ANJOU" d'assurer les rotations de ces machines au profit de l'escadron de transport outre-mer 88 basé à Djibouti, seul utilisateur de ces avions couleur sable.
 C’est le 1er avril 1982 que les trois premiers "Transall" C-160 NG (nouvelle génération) arrivent sur la Base aérienne 105 d’Evreux. Quatre autres arrivent à l’été 1982 et les huit derniers au cours de l’année 1983. Il s'agit de la version qui se différencie des autres "Transall" par sa capacité de ravitaillement en vol, certains étant ravitailleurs. La B.A. 105 recevra en 1987 le nom de tradition "Commandant VIOT", nom de l’un des plus prestigieux commandant du Groupe, mort à Cao-Bang (Tonkin) le 9 octobre 1947.
  Depuis, l’Escadron de transport 1/64 "Béarn" n’a eu de cesse de participer à toutes les opérations et toutes les crises qui ont ponctué ces dernières décennies, tant en Afrique, qu’en Europe, qu’au Moyen-Orient et en Asie.
 Il participe également aux lignes Evreux  N’Djamena ; Evreux  Abidjan ; Evreux  Dakar ; Evreux  Pointe à Pitre dés 1983 puis, Evreux   Pointe à Pitre  Cayenne  Bellem   Dakar  Evreux ;  Evreux  Saint Pierre et Miquelon dès 1984, ainsi qu’aux différents DETAM (Sinaï, Bangui, N’Djamena, Libreville, Abidjan et Dakar.)
 Il participe à l’exercice "Red Flag" à Nellis au Nevada (USA) en juillet 1992,  à l’entraînement sur le Range de Goose Bay (Canada) en 1999 et à l’exercice "Mapple Flag 41" à Cold Lake dans l’Alberta (Canada) en 2008.

Principales opérations auxquelles le Béarn a participé avec ses Transall C-160 :
- En Afrique : opération Manta au Tchad en 1983/84 suivie par l’opération Epervier en 1986. Opération Requin au Gabon en mai 1990. Opération Amaryllis en avril 1994 pour l’évacuation de ressortissants européens du Rwanda. Opération Turquoise août 1994 (aide aux Rwandais depuis Goma).Opération Licorne en septembre 2002 à Abidjan. Opération Artémis en République démocratique du Congo de juin à septembre 2003. Et nouvelles opérations en Côte d’ivoire, depuis Lomé (Togo) suite au bombardement par l’aviation ivoirienne d’un camp français en novembre 2004.
-  En Europe : pont aérien sur Sarajevo de 1992 à 1995. Opération Courlis en Bosnie-Herzégovine puis  opérations au-dessus des Balkans (pont aérien Istres –Skopje ou Tirana) en mai/juin 1999.
- Au moyen orient : opération Daguet (guerre du Golfe) au Koweït et en Irak en 1990/1991. Opération Libage (aide humanitaire aux Kurdes au nord de l’Irak) en mai 1991
-  En Asie : Opération Héraclès à Douchanbe (Tadjikistan) en septembre 2001 puis Mazâr-E-Charif et Bagram en Afghanistan. Et aujourd’hui en cette fin 2009, le Béarn est toujours présent en Afghanistan dans le cadre de la FIAS (force internationale d’assistance à la sécurité) et de l’opération "Enduring freedom". 
C’est le "Transall" C-160  que le "BEARN" met toujours en œuvre, en attendant l’arrivée de l’Airbus A 400M ! …

**********************************

L’Escadron de transport 1/64 "BÉARN" est l’escadron le plus décoré du Transport aérien militaire, soit :

 

Historique remis dans l’ordre chronologique, amendé et complété par Bernard Gaudineau avec le concours de Pierre Mayet, membres de l’Association des Anciens de l’Escadron Béarn.

18 novembre 2009